TÉMOIGNAGE : « Faites-vous une petite coupe courte. »

posté dans: Sensibilisation, Témoignages
Tags , , , ,

bannière mag

« Faites-vous une petite coupe courte »

Ces mots résonnent souvent dans ma  tête. C’est la phrase de l’oncologue, qui fait signe que c’est pour de vrai. Je ne rêve pas, j’ai bien entendu. C’est comme dans les mauvais films, mais c’est pour de vrai et j’ai le rôle principal. Ca y est, ça me tombe dessus. Là, je ne peux plus parler.

Elle poursuit : « Je vous arrête 6 mois, mais c’est un an minimum. Et ce sera difficile. » Je ne me suis pratiquement jamais arrêtée en 20 ans ! Et mon boulot ? Je suis cadre dans une banque. Je fais comment ? Je dis quoi ? J’entends d’autres phrases, sur le même ton et dans le même style, mais c’est trop. Mon mari est là. Abasourdi. On entend, on encaisse, ça fait déjà trois jours qu’on le sait, mais là, on me donne le programme. Elle me demande  alors : « Vous avez des questions ?» La seule qui me vient est «  – Qu’est ce que je dis à ma fille ? – La vérité sans gravité »

Hier, je me faisais remonter les bretelles parce que je n’avais pas 5 rendez vous par jour programmés dans mon agenda. Aujourd’hui, je suis à la cafétéria de l’hôpital,  j’ai des papiers partout, un carnet rose et j’ai mes 5 Rdv : scanner, scintigraphie, anesthésie, chirurgie, 1 ère chimiothérapie. Un collègue m’appelle, il va trouver son quotidien moins dur !

« Je n’ai pas perdu de temps »

Ça fait 2 ans et demi maintenant. Tout va bien, je suis surveillée « comme le lait sur le feu ». J’ai fait le parcours, chimiothérapie, radiothérapie, mastectomie avec reconstruction immédiate avec des complications,  mais peu importe. Le bilan ? Je n’ai pas perdu de temps. Passés les premiers trois mois, perdus à rassurer tout le monde, y compris les inconnus. J’ai très vite accepté et pratiqué le repli sur moi. Chacun trouve sa méthode. Moi, me soigner est devenu mon nouveau travail et m’a occupé à plein temps. Parmi tout ce que j’ai fait, je me suis entourée et desentourée , un tri sélectif obligatoire et bénéfique. J’ai découvert, entre autres et grâce aux ateliers à la Ligue Contre Le Cancer à Bayonne : la méditation pleine conscience, au travers du programme MBSR, une révélation, l’EMDR, une autre méthode, me permettant de me réconcilier avec la petite fille que j’étais, les médecines parallèles : homéopathie, acupuncture, aromathérapie…, l’extracteur de jus, le yoga, le théâtre, l’écriture, j’ai repris le piano, je marche, marche et marche….

« L’épreuve était sans doute obligatoire, radicale »

Finalement, je me sens mieux aujourd’hui, je me sens EN VIE. J’ai ENVIE. J’ai gardé la petite coupe courte, j’adore. J’ai fait de magnifiques rencontres , la première avec moi-même. Pourquoi moi ? Oui j’avais tout… sur un plan matériel. Mais sur un plan émotionnel, j’étais épuisée,  dans une impasse émotionnelle. Je n’avais plus envie, d’où la tumeur (tu meurs…). Je ne me voyais pas continuer ma vie à un rythme effréné, en mode automatique. L’épreuve était sans doute obligatoire, radicale. Je suis convaincue que l’épreuve construit et recentre. «  Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rencontres », a dit Ionesco.

« La vie, c’est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose »

Je n’accuse personne, ni ma mère, je pourrais pourtant ! Ni mon boulot… La vie c’est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose. Alors, surtout, j’arrête d’avoir peur, je respire et je vis l’instant présent. Mon souhait  ? Vivre, faire de mon mieux, ne pas supposer, faire de rien une affaire personnelle et  comme on dit en méditation, ne pas conseiller, ne pas juger, ne pas nuire.

J’espère m’investir dans une association, j’ai choisi Keep A Breast. Peut être parce que je sais, que si j’avais été plus sensibilisée, plus en acceptation avec mon corps, j’aurais gardé mon mes seins. Ma fille a 20 ans, mon expérience ne peut que servir, tel est mon souhait. LA VIE EST BELLE. 

Magali Lartigau

Un grand merci à Magali LARTIGAU pour ce témoignage. Partager son histoire, c’est aussi encourager les autres à prendre soin d’eux et à faire son auto-palpation. Téléchargez notre application gratuite et paramétrez votre rappel mensuel, parce que le remède, c’est la prévention !

Découvrez d’autres témoignages de KABE-fighteuses ici.

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options

Warning: Parameter 1 to W3_Plugin_TotalCache::ob_callback() expected to be a reference, value given in /homepages/36/d509593964/htdocs/wp-includes/functions.php on line 3464