Rester cool mais attentive pendant la grossesse

posté dans: Prévention, Sensibilisation
Tags

 

Notre corps change constamment. Qu’il s’agisse du cycle menstruel , de notre alimentation, de la quantité de caféine que nous ingérons : nous sentons que notre corps et notre poitrine peuvent changer d’un jour sur l’autre.  C’est en partie pourquoi il est difficile pour nous de détecter un problème dans notre poitrine et c’est pourquoi nous avons créé l’application Check Yourself! .

Nous voulons que les femmes se familiarisent avec leur corps au même moment du cycle menstruel, chaque mois (environ une semaine après les règles, lorsque leurs hormones sont les plus stables et que leurs seins sont « les plus normaux possible »), car le corps se comporte différemment tout au long de ce cycle.

En période de grossesse, les choses sont encore plus difficiles. Le corps change de manière si radicale tout au long de la grossesse, de l’accouchement et du postpartum qu’il n’est pas surprenant de ne plus bien « reconnaître » sa poitrine.  Pourtant c’est un moment très important pour être attentive à sa poitrine.

On ne veut surtout pas que cet article soit une source d’inquiétude pendant ta grossesse mais c’est notre mission de t’informer pour que tu puisses être actrice de ta santé. 

Bien qu’en général, le fait d’avoir des enfants et d’allaiter diminue le risque de cancer du sein à long terme, il existe un créneau pendant la grossesse et une à plusieurs années après l’accouchement (il y a un débat sur la chronologie) pendant lequel le risque de cancer du sein augmente. Le cancer du sein diagnostiqué dans cette fenêtre est un cancer du sein associé à la grossesse.

Au fil des ans, nous avons rencontré beaucoup de femmes qui ont été diagnostiquées pendant la grossesse ou l’allaitement. Cela nous a incité à nous pencher davantage sur cette problématique pour faire la lumière sur la question et vous conseiller à ce sujet.

Quelques statistiques 

Bien que cela soit très rare, le nombre de cas de cancers associé à la grossesse augmente. Le risque augmente avec l’âge et, à mesure que les femmes ont des enfants plus tard dans la vie, leur nombre augmente.

Aux Usa par exemple ces cancers pourraient représenter environ la moitié des cas de cancer du sein diagnostiqués chez les femmes de moins de 45 ans.

Le Dr Angela Ives de l’University of Western Australia et ses collègues ont suivi 2.752 femmes ayant un cancer du sein avant 45 ans à partir d’un registre. Dans cette cohorte, 182 femmes ont eu un cancer du sein pendant la grossesse ou dans l’année suivant l’accouchement (55 enceintes et 127 en post-partum).
Ces femmes avaient un risque de décès accru de 48% par rapport à des femmes sans grossesse. Celles dont le cancer était diagnostiqué pendant la grossesse avaient un risque de décès pratiquement identique à celui d’autres femmes sans grossesse, avec juste 3% de plus.
Cette étude suggère que l’effet cumulé de la grossesse, avec en plus l’allaitement, joue un rôle dans le pronostic du cancer du sein décelé.
Un retard au diagnostic pourrait aussi expliquer la mortalité plus élevée. Les modifications des seins pendant la grossesse et ensuite l’allaitement peuvent masquer un cancer du sein.

Pourquoi se produit-il à cette période ? 

Avec ce que nous savons sur le cancer du sein, il est logique que cette période soit plus propice à l’apparition de ce cancer. Voici quelques-uns des facteurs de risque qui se cachent derrière ce type de cancer :

Le corps évolue rapidement de la grossesse au post-partum. Beaucoup de changements corporels rapides sont en corrélation avec beaucoup de division cellulaire. Une division cellulaire accrue signifie un risque plus élevé d’erreurs ou de mutation cellulaire.

Il y a aussi une augmentation des hormones comme l’œstrogène et la progestérone à cette époque, toutes deux liées au cancer du sein hormono-dépendant.

Lorsque les seins reprennent leur état « normal » d’avant la grossesse, le risque est accru car ce processus qui peut être inflammatoire.

 Les changements mammaires pendant la  grossesse 

Le diagnostic est plus compliqué puisque les seins changent beaucoup pendant cette période.

Cependant, c’est aussi un moment où tu peux facilement détecter les changements. Penses-y,  si tu allaites tu toucheras probablement plus souvent ta poitrine et pendant cette période tu consulteras probablement ton médecin gynécologue plus que d’habitude.

En 2017, Global News a publié un article intitulé «Cancer du sein post-partum: comment repérer les signes pendant la grossesse ou l’allaitement». Voici quelques informations utiles qui vous permettront de vous familiariser avec les différences:

«Vous pouvez obtenir des conduits obstrués qui entraînent un gonflement, des infections et des masses, des rougeurs et des douleurs. Vous pouvez également récupérer des quantités de lait qui s’accumulent.»

… Il est normal que ces masses soient douloureuses – quand il n’ya pas de douleur, c’est plutôt l’abscence totale de douleur qui doit faire réfléchir.

«Généralement, lorsque vous avez des masses liées à des conduits bouchés ou à une infection, elles sont douloureuses. Elles ont également tendance à fluctuer – elles vont donc grossir ou diminuer en fonction de l’allaitement.

«Le cancer, en général, n’est pas douloureux.  Une grosseur associé au cancer n’a pas tendance à changer dans le sens où elle ne fluctue pas.  Elle a tendance à être persistante et voir peut-être augmenter de volume.  »

n’hésite pas à faire plus de recherches par toi-même et a discuter avec ton médecin des différences à rechercher !

Ce que tu peux faire

Ne laissez pas cette information vous dissuader d’avoir des enfants ou de changer vos projets!  C’est simplement important de savoir que ce cancer existe.

Renseigne-toi sur d’autres facteurs liés au style de vie et à votre style de vie, tels que l’exercice, l’alimentation, les toxines et la génétique.

Fait les recherches et discute avec ton médecin des différences entre les changements mammaires pendant la grossesse / post-partum et les changements mammaires cancéreux.

Vérifie toi-même régulièrement ta poitrine – il pourrait être une bonne idée d’écrire ce que tu ressens.

Si tu es inquiète à propos de quelque chose, n’hésite pas à en parler et à insister pour que l’on vérifie.

 

 

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options