LES CAROTENOÏDES : LEUR RÔLE PROTECTEUR CONTRE LE CANCER DU SEIN

posté dans: Prévention
Tags ,

carotenoide-1

Carotte, tomate, épinard, brocoli, poivron, abricot, pastèque, papaye… tous ces légumes jaunes, oranges, rouges ou à feuilles vert foncé ont un point commun : les caroténoïdes. Les caroténoïdes sont une famille de composés que l’on retrouve dans les aliments végétaux. Ils sont des précurseurs de la vitamine A, une vitamine essentielle, indispensable à la vision, à la préservation des tissus épithéliaux ou au système immunitaire.

Selon l’American Journal of Clinical Nutrition de 2015, plusieurs travaux scientifiques ont montré que les caroténoïdes pouvaient exercer une protection contre le cancer du sein. Les caroténoïdes seraient particulièrement importants pour prévenir l’initiation de la tumeur. Plusieurs explications ont été proposées pour expliquer ce rôle bénéfique : protection des cellules contre les dommages de l’ADN, induction d’enzymes détoxifiantes ou encore inhibition de la prolifération cellulaire. Chaque type de caroténoïdes aurait un rôle spécifique. Il existe plusieurs caroténoïdes : lutéine, lycopène, α-carotène, β-carotène. Par exemple, on retrouve le lycopène notamment dans les tomates.  Selon les différents travaux menées par les scientifiques, les résultats ont montré que les concentrations les plus élevées en α-carotène, β-carotène, lycopène et caroténoïdes totaux sont associées à des risques plus faibles de cancer du sein allant de 18 à 28%.

Les caroténoïdes possèdent également un grand pouvoir antioxydant, capables de protéger nos cellules contre les attaques des radicaux libres et d’exercer ainsi une action préventive contre un certain nombre de maladies dégénératives.

En outre, si on ne mange pas bio systématiquement, augmenter sa consommation de végétaux, c’est aussi augmenter son exposition à des substances chimiques aux impacts cancérigènes. Selon une étude britannique menée par l’université de Newcastle et publiée dans la revue British Journal of Nutrition en juillet 2014, les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique ont des concentrations en antioxydants jusqu’à 69 % plus élevées que ceux produits en agriculture conventionnelle.

Il ne faut pas oublier non plus que les fruits et les légumes contiennent plus que des caroténoïdes. Ils contribuent à une alimentation équilibrée et au maintien du poids santé. Consommez-les parce qu’ils sont bons et qu’ils ont plusieurs bienfaits sur la santé, pas pour les composés qu’ils contiennent !

Par Maritza NICOLAŸ

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options

Warning: Parameter 1 to W3_Plugin_TotalCache::ob_callback() expected to be a reference, value given in /homepages/36/d509593964/htdocs/wp-includes/functions.php on line 3464