I : Insectes

posté dans: Éducation, Non classé, Sensibilisation
Tags , ,

Les insectes sont ils des super-héros?

 

A priori ces petites bestioles ont de sacrés atouts pour changer les choses sur le plan environnemental. L’ONU s’est même prononcé clairement en faveur de l’entomophagie (consommation alimentaire d’insectes)  pour préserver la planète tout en permettant une sécurité alimentaire.

En effet nous vous avions parlé de l’impact de la consommation de viande sur l’environnement et la santé dans un précedent blog, les élevages de porc, bœuf, poules rejettent beaucoup de gaz. Les conditions d’élevages et le bien être animal est aussi une vraie problématique. A l’avenir les méthodes d’élevage intensif vont devoir doubler et les surfaces agricoles ne seront pas suffisantes pour assurer une telle production et oui  en 2050, nous serons entre 9 et 10 millards d’êtres humains sur Terre ! Alors comment satisfaire le besoin de protéines de tout le monde ?

Selon un article sur site insectescomestibles.fr voici trois avantages qu’il y aurait à consommer

des insectes:

« La production et la consommation d’insectes une solution 100% naturelle
L’Organisation des Nations Unis pense que la production et la consommation d’insectes se révèle être une solution 100 % naturelle pour répondre aux défis alimentaires qui nous attendent et permettrait de combattre la faim dans le monde sans maltraiter notre planète.

Les insectes comestibles : des champions de la conversion alimentaire
Les insectes ont une grande capacité à convertir les aliments. C’est à dire, prenons un exemple : donnez 10 kg de nourriture à différentes espèces animales : un bœuf, une volaille et enfin un insecte. Qu’obtenons-nous ? Pour 10kg de nourriture vous obtiendrez : 1 kg de bœuf ou 5kg de volaille ou…. 9kg d’insectes. Pour une même quantité de nourritures !

L’élevage d’insectes, un élevage à faible impact environnemental 
Elever un kilo de vers de farine entraine l’émission de 10 à 100 fois moins de gaz à effet de serre que produire un kilo de viande de porc. »

Et sur l’impact nutritionnel ? :

Les insectes sont une source importante de protéines mais aussi de vitamines, omégas 3 et 6, et minéraux. Ils contiennent moins de graisses que les autres types de viandes en moyenne 16% de matières grasses, contrairement à la viande traditionnelle qui en contiendraient 48% en moyenne.Les insectes sont également source de glucides, contrairement à la viande « traditionnelle » qui n’en possède pas.

Voilà donc en ce qui concerne les insectes comestibles .

Mais il est important de ne pas oublier les autres, les coccinelles, les araignées, les syrphes. En effet ces insectes qui ne nous sont pas étrangers sont en voix de disparaître comme de nombreuses espèces sur la planète. Cela fait quelques années que l’on constate la diminution des insectes tels que les abeilles et les papillons. Une étude allemande a même constatée un effondrement de la population des insectes de plus de 80% en 30 ans . Ce déclin de population est  directement liée à l’utilisation de pesticides pourtant les insectes eux-mêmes sont les meilleurs défenseurs de nos cultures et potagers.

L’une des solutions pour défendre les cultures est d’utiliser les insectes auxiliaires, « ravageurs de ravageurs ». La solution de la bio-protection, est d’ailleurs connue depuis bien longtemps : trois cents ans avant notre ère, les Chinois lâchaient déjà des fourmis prédatrices d’insectes ravageurs pour protéger les mandariniers ! En effet : on peut compter sur la coccinelle pour neutraliser le puceron, le scarabée pour neutraliser la limace, etc.

En conclusion gardons en tête que chaque être vivant a sa place dans ce monde qu’il faut protéger et respecter ces petits êtres que sont les insectes car ils semblent être une magnifique alternative positive pour l’avenir de la planète.

Nora Alins

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options